Quelle essence choisir pour son parquet?

Pour son parquet, le choix de l’essence est d’abord une affaire de goût, mais il est indissociable de l’usage que l’on attend de lui. Le parquet que l’on choisit pour une chambre sera rarement le même que celui, plus robuste, que l’on pose dans une entrée. Il est donc important de bien choisir une essence adaptée au parquet.

Quelles essence?

Notre hexagone excelle en essences qui affichent d’excellents rapports qualité / prix et de très bons atouts. Si l’on excepte le Chêne qui trouve sa place amplement justifiée partout. Les professionnels de l’association Parquets de France recommandent l’Aulne, l’Épicéa et le Pin sylvestre en chambres et couloirs. Les Bouleau, Châtaignier, Mélèze, Merisier, Noyer, Teck, Pin maritime en salon et salle-à-manger et réservent les Hêtre, Iroko, Érable aux entrées et passages vers l’extérieur. Chaque parquet massif hérite de toutes les propriétés originelles du bois dont il est issu. C’est à dire veinage, grain, texture, couleurs, oxydation et variations de couleurs dans le temps… L’Acacia est un bois dur, élastique et compact.

Naturelles et locales

Le Châtaignier, bois blond, est naturellement immunisé contre les attaques d’insectes et de champignons. Le Frêne au grain grossier qui va de l’ocre clair au brun clair, s’adapte à tous les usages. Le Hêtre, un grain fin blond rosé, très homogène, tolère tous les trafics mais ne convient pas pour les pièces humides, ou en cas de chauffage au sol. Les résineux ( Mélèze, Pin des Landes ) sont typiquement régionaux et s’utilisent plus localement. Outsider régional, le Pin maritime naturel dont la version exclusive en 21 mm d’épaisseur et 180 mm de largeur produit par SIF, entreprise de Nouvelle- Aquitaine, est un produit assez plébiscité.

Le roi des parquets

L’indétrônable Chêne est le roi des parquets massifs. Il est systématiquement traité anti-insectes xylophages. C’est un bois dur et résistant dans le temps, qui supporte tous les usages. Il se décline du blond à l’auburn. Ces teintes homogènes, la qualité du grain en font une essence qu’aucune autre n’égale, indémodable. Seul point noir de ce produit haut de gamme, son prix qui ne le met pas à la portée de tous.

Ces essences indigènes sont concurrencées par les essences exotiques, même si ces dernières sont plus chères. De couleur jaune, rouge ou brun, elles sont extrêmement résistantes, aux grains variés parfois huileux et sans nœud.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer